Lancer la production de sa marque de vêtements (2/4)

Conseils - 25/01/2018 - écrit par Amikal Design

Nous aborderons ici la partie qui concrètise le concept que vous avez paufiné lors de la préparation : la production.

  • Choisir ses textiles
    • Commencer léger
    • Des produits sans étiquettes
    • Pourquoi pas bio ?
    • Quelle couleurs choisir ?
  • Quelle technique d'impression choisir ?
    • L'impression directe : la plus complète
    • La sérigraphie : la plus rentable
    • La broderie : la plus qualitative

Choisir ses textiles

Quel textiles choisir parmi les nombreux modèles que nous proposons ? Voici quelques conseils.

Commencer léger

Pour débuter, il vaut mieux ne pas tout miser sur du textile couteux. Quand je dis couteux, je ne parle pas de lésiner sur la qualité, mais éviter de partir sur des produits lourds, comme des doudounes par exemple, qui ont un cout de reviens élevé (tout dépend de la quantité de lancement mais ca peu facilement couter entre 60 et 100 €).

Il est donc conseillé de tabler sur des produit légers, peu cher, qui vous permettront de prendre moin de risque, car ca ne vous coutera pas trop cher, et sa se vendra plus facilement.

Des produits sans étiquettes

Vous lancez une marque, il va donc se poser la question de l'étiquette. Le plupart des produits que nous proposons comporte l'étiquette du fabricant au niveau du col. Mais depuis peu, nous proposons également des produits no label. Ce sont des produits qui ne comportent pas d'étiquette fabricant, et qui sont donc facilement personnalisable au niveau du col, pour apposer votre griffe.

Nous ne proposons actuellement pas d'étiquettes tissées, mais nous pouvons imprimer un motif étiquette dans cette zone, en sérigraphie, à partir de 50 pièces. N'hésitez pas à consulter nos t-shirts sans étiquettes, polos et sweats. Les marques Nakedshirt, Manits, ainsi que Stars et Active de Stedman proposent des produits sans étiquettes, et B & C également depuis peu, à des tarifs très abordables.

Pourquoi pas bio ?

La tendance actuelle se veut à juste titre éco-responsable et éthique. Nous proposons de nombreux modèles répondant à ces critères, adaptés pour le lancement d'une marque. Il vous apporterons un argument supplémentaire lors de la vente de vos produits. Choisissez parmis les t-shirts, polos, et tote bags. Il n'y a pas de marques spécialisées dans le bio, mais certaines proposent des gammes bio parmis leur produits.

Quelles couleurs choisir ?

Le choix des couleurs est important, et est lié à votre concept et logo.

Il faut savoir qu'il existe une différence de prix entre des produits blancs et des produits de couleur, le blanc étant moins cher. Le produit vierge est moins coûteux, mais aussi l'impression ; certaines techniques, comme la sérigraphie ou l'impression directe, sont plus facile à réaliser sur produit blanc et donc moins coûteuses (pas de sous couche, pas de prétraitement).

Quelle technique d'impression choisir ?

L'impression directe pour les échantillons ou les visuels très colorés : la plus complète

L'impression directe est adaptée pour les petites séries, et les visuels très colorés. Il s'agit d'une véritable imprimante textile qui va imprimer le textile directement en projetant l'encre dans la fibre, comme une imprimante classique le ferait avec du papier. Sur les petites séries, c'est la technique la plus adaptée pour l'impression de produits destinés à être revendus. Attention cependant à son coût élevé sur textile de couleur.

La sérigraphie pour les séries : la plus rentable

La sérigraphie est la technique recommandée dans le cadre du lancement d'une marque. Technique industrielle, elle permet d'avoir une qualité d'impression optimale pour un budget très limité. Son principal inconvénient est qu'elle demande une quantité minimum de 50 exemplaires, car la mise en place des machines (appelé « calage ») est longue et ne s'amortit qu'a partir de 50 pièces. Aussi, plus il y a de couleur à imprimer, et plus la machine est longue à caler ; du coup, plus il y a de couleur à imprimer sur votre visuel, et plus la quantité de textile devra être importante. Par exemple, pour un visuel en 2 couleur, le minimum est 50 ; mais pour 3 couleur, la quantité minimum est de 100 pièces, etc...

La broderie : la plus qualitative

La broderie est la technique la plus qualitative. Elle est particulièrement adaptée pour les produits lourds, type polo, sweats, et vestes. Elle est aussi recommandée sur casquettes et bonnets. Choisir cette technique, c'est vouloir proposer du haut de gamme ; certes le cout de production sera plus élevé, mais le prix de vente le sera aussi et votre marge s'en trouvera augmentée.

Conseils - 25/01/2018 - écrit par Amikal Design